Blog

Première canadienne: un fabricant de biocarburants ratifie un accord avec Qantas Airlines et des agriculteurs australiens

GATINEAU, QC, le 17 nov. 2017 /CNW/ – Les agriculteurs australiens cultiveront bientôt des plantes oléagineuses canadiennes pour fabriquer du biocarburant grâce à une nouvelle entente conclue entre l’entreprise québécoise Agrisoma Biosciences Inc. et Qantas Airlines.

Ce partenariat, le premier du genre en Australie, amènera Agrisoma à travailler avec des agriculteurs australiens pour cultiver la graine Carinata, une graine de moutarde industrielle non alimentaire qui produit une huile de haute qualité, idéale pour le biocarburant aviation et le biodiésel renouvelables.

« L’objectif à long terme de ce partenariat est de cultiver la plante sur une superficie de 400 000 hectares, ce qui permettra à terme de produire plus de 200 millions de litres de biocarburant pour répondre aux besoins de la compagnie aérienne », indique Steven Fabijanski, Ph. D. et président et chef de la direction d’Agrisoma.

Pour démontrer les avantages du biocarburant d’Agrisoma, Qantas effectuera en 2018 le premier vol utilisant du biocarburant entre les États-Unis et l’Australie.

« Nous cherchons constamment des façons de réduire les émissions de carbone dans l’ensemble de nos activités. À ce jour, aucune culture locale ne suffisait à répondre aux besoins de notre flotte en carburéacteur renouvelable », précise Alison Webster, présidente et chef de la direction de Qantas International.

Le biocarburant aviation ou carburéacteur renouvelable est chimiquement équivalent et répond aux mêmes normes techniques, de performance et de sécurité que le carburéacteur conventionnel pour avions à réaction.

Comment cela fonctionne ?

Le Carinata permet de produire un combustible de remplacement, ne nécessitant aucune technique de production ou de transformation spécialisée, et consomme peu d’eau. Des essais sur le terrain à Gatton, au Queensland et à Bordertown, en Australie-Méridionale, ont démontré que le climat australien est propice à sa culture. Il est semé soit dans les sols inexploités où les récoltes échouent généralement ou entre des cycles de culture réguliers, appelés « cultures de couverture ». La culture en rotation ou de couverture améliore la qualité du sol, réduit l’érosion des cultures vivrières et fournit aux agriculteurs un revenu annuel supplémentaire.

Le projet australien s’appuie actuellement sur la production commerciale de Carinata d’Agrisoma cultivé aux États-Unis et en Amérique du Sud. Celle-ci approvisionne le marché européen des carburants renouvelables et des aliments pour animaux exempts d’OGM.

Une fois broyée, la graine offre également aux agriculteurs un autre avantage ; une source de nutrition riche en protéines et sans OGM pour le marché australien grandissant du bétail, des produits laitiers et de la volaille.

Note à la rédaction

En 2012, Qantas et Jetstar effectuaient les premiers vols d’essai utilisant des biocarburants en Australie. Les vols de retour du A330 Sydney-Adélaïde de Qantas et du A320 Melbourne-Hobart de Jetstar étaient tous deux alimentés par un biocarburant dérivé d’huile de cuisson usagée (mélangée en proportions égales avec du carburéacteur conventionnel) autorisée pour l’aviation commerciale.

SOURCE Agrisoma Biosciences Inc.

Renseignements :

Contact média : Qantas: Ingrid Just, 61 477 355-600, ingrid.just@qantas.com.au; Agrisoma: Darryl Konynenbelt, (011) 61 416 647-4340, dkonynenbelt@navltd.com

Et si une graine de moutarde permettait de produire un carburant pour l’aviation?

Au moins six mille acres de terres dans la partie ouest du Dakota du Nord et dans l’est du Montana ont été mis sous contrat par Agrisoma Biosciences, un producteur canadien de semences, afin de cultiver la moutarde Brassica carinata, un cultivar dont les graines minuscules sont broyées pour produire un carburant pour l’aviation. L’entreprise espère que les cultivateurs de ces États aimeront suffisamment cette culture pour accélérer la production aux États-Unis, vers un objectif de 50 000 acres l’an prochain…

http://www.willistonherald.com/community/what-if-a-mustard-seed-could-make-jet-fuel/article_91509c06-3ab9-11e5-bea0-abc7fe0d9f67.html