La moutarde Carinata Resonance et la durabilité

Afin d’être reconnues comme étant de production durable, les matières premières de biocarburants sont évaluées en fonction de divers critères visant à mesurer leur impact sur l’environnement tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Par exemple, on ne peut que se réjouir devant un biocarburant dont la combustion libère moins de gaz à effet de serre (GES). Cependant, si la conversion des matières premières à l’origine de ce biocarburant génère beaucoup de GES, les instances chargées d’en évaluer le caractère durable en tiendront compte.

Seules quatre plantes, et une plante oléagineuse – la moutarde Carinata Resonance – ont été certifiées durables par la Table ronde sur les bioproduits durables (Roundtable on Sustainable Biomaterials – RSB) en vertu des règles définies par la Directive sur les énergies renouvelables (2009/28/CE) de l’Union européenne. Cette reconnaissance importante place la moutarde Carinata Resonance au premier plan de l’industrie des biocarburants.

D’autres bons points pour la durabilité:

    • L’analyse du cycle de vie (ACV) de la moutarde Carinata Resonance dépasse l’objectif de réduction de GES de 50 % recherché en vertu des modèles de l’Environmental Protection Agency (EPA) américaine.
    • La moutarde Carinata Resonance est reconnue comme matière première de biocarburant avancé en vertu de la norme albertaine des carburants renouvelables (Renewable Fuels Standard – RFS), en permettant une réduction de 50 % des émissions de GES, soit le double de la réduction
      requise de 25 %.
    • La moutarde Carinata Resonance obtient une cote très faible au chapitre du CASI (changement indirect d’affectation des sols). Cela signifie qu’elle ne monopolise pas des terres qui pourraient servir à la production alimentaire.
    • Parce qu’il est possible de la cultiver dans le cadre d’une rotation typique des cultures, la moutarde Carinata Resonance obtient une ACV encore plus positive.
    • La production de biocarburant à partir de moutarde Carinata Resonance entraîne un faible taux d’intensité carbonique, qui mesure le nombre de tonnes d’équivalents CO2 émis pour chaque unité d’énergie que produit le biocarburant.
    • Puisque la moutarde Carinata Resonance peut être cultivée dans des sols qui conviennent peu à la production alimentaire, elle permet de remplacer l’utilisation d’huiles alimentaires dans la production de biocarburant tout en procurant une autre source de protéine de grande qualité pour les marchés de l’alimentation animale.